Grève express (et victorieuse) chez Allevard-Rejna

Moins de 24 heures de grève. Contrairement à l’année dernière, la négociation annuelle obligatoire n’a pas été longue chez Allevard-Rejna (fabricant d’éléments de suspensions et de ressorts, pour l’automobile et le ferroviaire). Pas de blocage cette fois. Et pourtant, c’était plutôt mal parti.

Mardi midi, la deuxième réunion de négociations a été écourtée. À son issue, un appel à la grève a été lancé sur les sites de Douai, Fronville, Revigny-sur-Ornain. D’après la CGT, dans le Nord, 80 % des salariés du secteur production y ont répondu. Pourquoi ? La direction proposait 2,4 % d’augmentation générale, plus 0,5 % d’augmentation individuelle. Les salariés mobilisés réclamaient 2,9 % d’augmentation générale, avec un minimum de 50 euros pour les bas salaires.

À peine le temps de sortir les drapeaux le long de l’avenue Roger-Salengro, qu’il a fallu les ranger. Hier matin, les représentants de l’intersyndicale (CGT-FO-CFDT) ont rencontré la direction douaisienne. Les négociations ont abouti en faveur des demandes des grévistes. • G. L.

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Douai/actualite/Secteur_Douai/2011/06/09/article_greve-express-chez-allevard-rejna.shtml

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s