Lyon : Les pompes funèbres intercommunales en grève

Le Progrès, 8 juin 2011 :

La CGT et FO ont déposé un préavis de grève qui débute aujourd’hui jusqu’au 17 juin. Selon l’importance de la mobilisation, l’organisation de funérailles pourrait être affectée.

Une grève longue. Et inédite. C’est ce que promet le préavis de grève déposé par la CGT et FO. Les deux organisations syndicales militent pour une revalorisation des salaires et traitements des employés des anciens services funéraires de Lyon et Villeurbanne, rassemblés depuis 1998 sous le nom de « Pompes funèbres intercommunales de l’agglomération lyonnaise » (PFI).

Il faut dire que le travail n’est pas aisé, de l’accueil des familles dans la peine, aux soins du corps, sans parler de l’ouverture des cercueils à l’occasion des exhumations ou reprises des concessions.

En fonction de l’importance de la mobilisation, l’organisation des funérailles par les PFI (30 % des obsèques de Lyon et ses environs) pourrait être mise à mal.

Les opérateurs funéraires privés, concurrents des PFI, pourront cependant, eux, continuer d’opérer.

Quelles sont les rémunérations pratiquées ? « Le salaire moyen d’un agent public oscille dans une fourchette de 1 500 à 2 000 euros nets, contre 1 200 à 1 500 euros€ nets pour les agents « privés » des PFI, explique le directeur du service. Des rémunérations « plus importantes pour les agents privés que ceux prévus par la convention collective » et conformes « au classement indiciaire du statut de la fonction publique », toujours selon Jean-Pierre Charpenet.

Les organisations syndicales, réclament, elles, quelque 80 euros par mois supplémentaires pour les 84 salariés et agents de la fonction publique, tandis que les élus, membres du conseil d’administration des PFI sont invités à venir se rendre compte, de visu, de la difficulté des taches à réaliser. Elles dénoncent aussi des conditions de travail dégradées avec la diminution du nombre d’agents et le développement de la polyvalence.

Avec une baisse notable du nombre de décès ces derniers mois, comme il y en a, de façon aléatoire, chaque année, le nombre des primes allouées (pour les exhumations et le transport des cercueils) est en diminution. « Une baisse d’activité, cela génère des tensions. D’où peut-être ce mouvement de grève, observe Jean-Pierre Charpenet. Des primes non négligeables à en croire la direction, de « 100 à 250 euros par mois pour un fossoyeur », agent public.

Après des propositions formulées, hier, par le président des PFI, aux syndicats, aucun rendez-vous de négociation n’a été fixé.

On ne saura qu’aujourd’hui, l’importance de la mobilisation et ses éventuelles conséquences sur l’organisation des obsèques.

Difficile à croire, mais la reprise des concessions donne lieu à du tri. Après 7 ans, 10 ans, 30 ans, 50 ans, voire plus, du décès, la « reprise des sépultures périmées », permet de ré-attribuer les places dans les cimetières. Si la dépouille est incinérée ou les ossements soigneusement rassemblés dans un reliquaire, le cercueil, lui, est entièrement dépioté. Le bois part d’un côté, le capitonnage d’un autre, le laiton des poignées et des autres symboles, encore ailleurs. Idem pour les feuilles de zinc qui entouraient les corps — une pratique des années soixante-dix- leur conférant une grande conservation. Depuis six mois, un centre de tri sélectif des déchets matériels issus a ainsi été mis en service dans une démarche de « développement durable » (sic).

Ce travail donne lieu à une prime de 1,78 euro fixée nationalement par le ministère de l’Intérieur.

Publicités

Une réponse à “Lyon : Les pompes funèbres intercommunales en grève

  1. Pingback: Fin de la grève aux pompes funèbres intercommunales de Lyon et Villeurbanne | Solidarité Ouvrière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s