Grève spontanée dans les bureaux de poste d’Alger

E-Marrakech, 30 mai 2011 :

Des bureaux de postes ont été paralysés par une grève « spontanée » et « inopinée » déclenchée par les travailleurs de la poste, a-t-on constaté dans plusieurs agences postales d’Alger.

Les protestataires, qui disent avoir arrêté le travail spontanément sans l’intervention d’aucune organisation syndicale, revendiquent des augmentations salariales depuis avril à l’occasion d’un premier débrayage, le 12 avril, qui avait débouché sur des négociations entre des représentants des travailleurs et la direction mais aucune suite n’a été donnée à ces négociations, selon des travailleurs interrogés par l’APS.

Les travailleurs mécontents réclament des augmentations de salaires de 30%, ainsi que l’établissement d’un plan de carrière pour différents postes de ce secteur.

La Fédération nationale des travailleurs des technologies de l’information et de la communication (FNTIC) s’est dit « surprise » par ce mouvement et par ses revendications.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s