Archives quotidiennes : 28/05/2011

Vedène : Grève à partir du dimanche 29 mai chez Dupessey

La Provence, 28 mai 2011 :

La CGT FO et la CFDT donnent rendez-vous demain aux salariés du groupe Dupessey à Vedène (transport routier), pour démarrer une grève illimitée. Les organisations syndicales accusent le groupe « d’inciter au travail dissimulé » et veulent agir sur les salaires.

Manifestation contre le racisme d’Etat à Besançon

Environ 150 personnes se sont rassemblées et ont manifesté dans les rues de Besançon le 28 mai contre le racisme d’Etat, les expulsions et pour la régularisation des sans-papiers. Parmi les slogans, on peut noter « c’est pas les immigrés, c’est pas les sans-papiers, c’est le chômage qu’il faut expulser », « pierre par pierre, mur par mur, nous détruirons les centres de rétention » ou « le racisme c’est la gangrène, on l’élimine ou on en crève ». Après un tour du centre-ville et un arrêt devant la préfecture du Doubs, qui multiplie ces derniers temps les expulsions, la manifestation s’est terminée par un pique-nique Place Granvelle, ce qui fut l’occasion, entre autre, de faire signer des pétitions pour demander la levée de l’OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français) et des papiers pour notre camarade Said Niroumand, opposant iranien débouté du droit d’asile et menacé d’expulsion (pétition qui peut être signée en ligne à cette adresse).

Lire la suite

Une manifestation le 31 mai contre « la casse » de la fonction publique

L’Union locale de la CGT et les Communaux de Roubaix organisent mardi 31 mai une manifestation contre « la casse de la fonction publique ». Un événement pour protester contre le gel des salaires des fonctionnaires, entre autres.

Selon les chiffres d’Abdlekrim Abdesselam, le bassin roubaisien compterait entre 5 000 et 6 000 fonctionnaires. Autant de potentiels participants à la manifestation qu’organisent conjointement la CGT et les Communaux de Roubaix mardi prochain. Plus qu’une simple « manif’ », c’est une véritable journée syndicale pour défendre les droits des fonctionnaires qui débutera par l’assemblée générale de la CGT, à 9 heures, à la salle des Conférences de la mairie.

Lire la suite

Barcelone : Les « indignés » récupèrent la place de Catalogne

L’Indépendant, 27 mai 2011 :

L’évacuation par les « Mossos », la police catalane, de la plaza Catalunya n’aura duré que quelques heures. Entre 3 et 4000 manifestants ont en effet repris la place en milieu de journée vendredi. Malgré l’utilisation de balles en caoutchou, les policiers ont été submergés par le nombre.

Les « indignés » ont alors immédiatement entrepris de reconstruire le village de tentes, détruit la matin même par les services de nettoyage de la ville de Barcelone, dont le travail justifiait l’intervention de la police. Ils n’ont pas, en revanche, récupéré le nombreux matériel informatique saisi le matin. Cela n’a pas empêché les manifestants de très rapidement se réorganiser grâce au réseau twitter et de convoquer pour ce vendredi soir 19 h une manifestation de protestation contre l’action de la police.

Lire la suite

Sainte-Suzanne (La Réunion) : La lutte continue pour les 1.300 euros

Clicanoo, 28 mai 2011 :

Le maire Yolande Pausé refuse de céder à la pression des agents communaux de Sainte-Suzanne réclamant 1 300 euros pour les bas salaires. Aussi, ces derniers maintiennent-ils leur mouvement de grève entamé le 10 mai et reconduit depuis jeudi dernier. Pas de blocage hier mais les services municipaux continuaient à tourner au ralenti.

Une trentaine de grévistes, parmi les 200 agents ayant participé au mouvement, ont passé la nuit de jeudi à vendredi, à la belle étoile, devant les locaux des services techniques.

Lire la suite

Lyon : grève à Fnac Part-Dieu

Lyon Capitale, 27 mai 2011 :

Ce samedi 28 mai les employés de la Fnac Part-Dieu devraient être moins nombreux dans les rayons du magasin. CGT et Sud, les deux seuls syndicats présents dans l’entreprise, appellent à une grève de 9h à 12h pour « dénoncer des méthodes de pression de plus en plus employées », selon Jean-Christophe Touboulic, délégué syndical Sud.

« Alors que notre contrat de travail ne spécifie pas d’objectifs commerciaux, les employés reçoivent quotidiennement des mails ou sont convoqués à des entretiens informels sur des résultats non atteints », dénonce le syndicaliste. Un sentiment ressenti depuis « deux à trois ans » et qui amène à « une multiplication des arrêts maladie ».

Lire la suite