Grève générale à Tataouine

Kapitalis, 27 mai 2011 :

La grève générale qui a paralysé, jeudi, la ville de Tataouine, dans l’extrême sud, doit être conduite tant que les revendications des jeunes de la région ne sont pas satisfaites par le gouvernement.

La grève générale a été organisée par la population à l’appel d’un groupe de jeunes qui observent depuis quelques jours un sit-in pour réclamer un emploi dans les champs pétroliers de la région.

La grève a paralysé tous les secteurs. Les administrations et les locaux de commerce sont restés fermés.

Ce mouvement intervient à la suite d’une série de protestations dont le dernier en date est celui qui se poursuit pour la quatrième journée consécutive devant les sièges du gouvernorat et de la radio régionale de Tataouine.

Les jeunes manifestants appellent le gouvernement provisoire à tenir ses promesses annoncées par le ministre de l’Industrie et de la Technologie, lors de sa visite, fin avril, dans la région. Il s’agit du recrutement de 185 jeunes dans la centaine de sociétés pétrolières que compte la région.

Les protestataires revendiquent, également, le recrutement de 60 autres dans la société d’exploitation des sels minéraux qui sera créée bientôt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s