Archives quotidiennes : 22/05/2011

Au Nord, au Sud, à l’Est comme à l’Ouest de la Méditerranée : Vive la révolution !

Texte publié le 22 mai par l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Malgré la répression sanglante et ses centaines de morts, les protestations continuent en Syrie contre le régime d’Al-Assad. Après avoir mis en fuite les Ben Ali et Moubarak, le mouvement commencé en Tunisie, a touché presque tous les pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, avec des manifestations de masse au Yémen ou en Irak, des grèves ouvrières massives en Iran et en Algérie, où partout, la population et en particulier la classe ouvrière affirme qu’elle veut en finir avec des décennies d’oppression, de répression, et aussi de chômage et de misère. Partout, le mot d’ordre mis en avant, comme hier en Egypte, tient en deux mots « Pain et Liberté ». Rien de spécifiquement arabe ou oriental dans cette revendication, bien au contraire, ce sont deux mots qui traduisent l’aspiration universelle des travailleuses et travailleurs, des opprimés, des damnés de la terre et autres forçats de la faim.

Depuis le 15 mai, prenant exemple sur l’Egypte, considérant la Puerta del Sol au centre de Madrid comme la place Tahir du Caire, c’est la population et en particulier la jeunesse condamnée au chômage et aux petits boulots précaires d’Espagne, qui, par dizaines et dizaines de milliers, descend dans les rues. Ces protestations massives s’en prennent à la fois aux PSOE (Parti Socialiste) et au PP (équivalent espagnol de l’UMP) qui se partagent le pouvoir au fil des élections tout en maintenant la même politique, une politique au service exclusif de la bourgeoisie et de guerre sociale contre le monde du travail. Les manifestantes et manifestants de Madrid, Barcelone, Valence et de toute l’Espagne, dénoncent par leurs slogans le chômage de masse, les politiques d’austérité, et plus largement l’absence de perspective d’une vie décente dans le cadre de l’ordre capitaliste actuel. De façon claire, il est affirmé dans les rues d’Espagne, que la population en a assez de payer pour la crise des riches et des bourgeois.

Lire la suite

Manifestation féministe à Paris

Dépêche AFP, 22 mai 2011 :

Quelque cinq cents personnes, essentiellement des femmes, ont manifesté cet après-midi à Paris pour protester contre le « sexisme » généré par l’affaire DSK, l’ancien directeur du FMI Dominique Strauss-Kahn, inculpé à New York d’agression sexuelle contre une femme de chambre.

« Le problème n’est pas ce qui s’est passé à New York », a déclaré la présidente de « Osez le Féminisme », Caroline de Haas, mais « le déferlement de sexisme » qui a suivi, « ce qui n’est pas acceptable ». « Les soubrettes sont en colère », « Nous sommes toutes des femmes de chambre », « Quand une femme dit non, c’est non », ont notamment scandé les manifestantes auxquelles se sont joint plusieurs hommes, dont le porte-parole du Parti socialiste Benoît Hamon et le député socialiste Arnaud Montebourg.

Lire la suite

Syrie : Le régime ouvre le feu sur les manifestants

Ouest-France, 21 mai 2011 :

Les forces de sécurité syriennes ont tiré samedi à Homs sur une foule qui enterrait dix manifestants tués la veille. Une personne est morte et plusieurs autres blessées, selon un témoin.

Des dizaines de personnes ont été blessés, selon un témoin cité par l’agence de presse Reuters, qui a vu cinq personnes touchées par balles et conduites à l’hôpital. Les forces de l’ordre auraient aussi tiré sur des manifestants à Sakba, une banlieue de Damas. « Une grande manifestation réclamant la chute du régime se déroulait depuis l’après-midi. On aurait dit que tout Sakba était dans la rue », a déclaré ce témoin. « Les forces de sécurité sont arrivées dans la soirée et ont commencé à tirer. »

Lire la suite

Suicide à Renault : la faute inexcusable reconnue

Communiqué de Sud Solidaires publié le 21 mai par HNS Infos :

La cour d’appel de Versailles, vient de reconnaître la responsabilité de Renault dans le suicide de l’un de ses ingénieurs le 20 octobre 2006. Dans son arrêt le tribunal confirme que la mort de ce salarie était bien consécutive a une « faute inexcusable » de Renault.

Cette décision importante pourrait faire jurisprudence et s’inscrit dans l’évolution du droit sur l’obligation de sécurité des employeurs, privé ou public. Elle valide le jugement du tribunal des affaires de sécurité sociale (Tass) de Nanterre qui avait relevé le 17 décembre 2009 la « faute inexcusable » du constructeur au motif qu’il « aurait dû avoir conscience du danger auquel » son salarié « était exposé dans le cadre de son activité professionnelle ».

Lire la suite

Quelques images de la Puerta del Sol à Madrid

Quelques images de la Puerta del Sol à Madrid tiré du site « Kaosenlared » où on peut trouver de nombreuses informations en espagnol sur le mouvement de révolte en Espagne.

Lire la suite

Suisse : Face aux attaques contre la convention collective des ouvriers du BTP

Manifestation des ouvriers du BTP, Zurich, novembre 2007

Dépêche ATS, 21 mai 2011 :

Réunis samedi à Berne en « Landsgemeinde », quelque 800 ouvriers de la construction ont décidé de durcir le ton pour obtenir un renouvellement de la convention collective de travail de leur branche. Ils prévoient des actions sur les chantiers, une manifestation nationale et, si nécessaire, des mesures de lutte.

La convention nationale de la construction, l’une des principales CCT de Suisse avec près de 100’000 ouvriers concernés, arrive à échéance à la fin de l’année, ont rappelé dans un communiqué de presse commun les syndicats Unia et syna. Or les négociations avec la Société suisse des entrepreneurs n’ont pour l’instant pas abouti si bien que la « Landsgemeinde » a décidé « de durcir prochainement le ton », ont averti les organisations de travailleurs.

Lire la suite

Contre le racisme d’Etat : Manifestation le 28 mai à Besançon

Appel à manifester le 28 mai à Besançon contre le racisme d’Etat : 10 h 30 place de la Révolution à Besançon

Contre le racisme d’Etat & les expulsions

Pour la régularisation des Sans-Papiers

Manifestons partout en France le 28 mai !

De multiples lois racistes et xénophobes ont vu le jour depuis 20 ans. Ces dernières années ont vu une dégradation croissante des conditions de vie des étranger-e-s et les lois sarkozyennes ont donné aux préfets tout pouvoir de ne pas délivrer, ou de ne pas renouveler, les titres de séjour.

Lire la suite