Deux suicides à la SNCF en quinze jours

L’Humanité, 6 mai 2011 :

Un salarié met fin à ses jours sur le chantier de Corbeil-Essonnes, le 20 avril; un second à Granville dans la Manche, mercredi : la CGT SNCF exige une concertation immédiate.

Dans la nuit du 20 au 21 avril, un agent de la SNCF a mis fin à ses jours par pendaison dans le bungalow d’une base de vie du chantier de Corbeil-Essonnes. Mercredi, c’est un autre agent qui se serait donné la mort, chez lui, alors qu’il était en période de repos à Granville, dans la Manche, par arme à feu. Sur ce type de chantier, le travail de nuit est souvent la règle. Les hommes, mobiles sur tout le territoire français, ne rentrent chez eux qu’entre deux périodes de plusieurs semaines. Le premier, souffrait d’un « mal-être », dénonçait le fait de travailler dans « l’à-peu-près » pour ne pas bloquer trop longtemps la circulation des trains. Des voies qu’il faut vite « rendre à Pepy », le PDG de la SNCF, comme on dit dans le jargon. Il venait d’être placé en équipe de jour. Mais dans la nuit du 20 au 21 avril, sur son temps libre, pendant une partie de cartes avec ses collègues, il s’est éclipsé pour commettre l’irréparable. « Si vous ne passiez pas votre temps à jouer aux cartes… » C’est, en substance, la réaction de la direction face aux collègues de l’agent. Une réaction culpabilisante jugée « inadmissible » par la CGT.

Chez lui, à Granville, mercredi matin, c’est par arme à feu qu’un autre cheminot de l’équipement a mis fin à ses jours. Employé sur les voies en chantier, il était en période de repos. L’homme, muté contre son gré loin de son domicile, aurait, de source syndicale, réclamé officiellement depuis plusieurs mois de réintégrer les équipes de chantier de la Manche, où il vivait. Pas de réponse.

Grèves pour dénoncer les conditions de travail

La fédération CGT a rédigé un communiqué à la suite de la disparition tragique du cheminot du chantier de Corbeil, s’insurgeant contre une « direction de l’infrastructure qui tire au maximum sur les gains de productivité ». « Les agents sont sous pression du déplacement, avec des amplitudes de travail qui vont au-delà de ce que prévoit la réglementation ». Le chantier de Corbeil emploie 200 personnes dans des conditions, notamment sanitaires, déplorables. « Douze vestiaires, un WC hommes, un WC femmes et pas de douches, alors que les agents prennent et terminent leur service sur place », décrit encore la CGT. Des grèves secouent les chantiers depuis le 17 avril, pour dénoncer conditions de travail et pressions qui s’exercent. Une délégation sera reçue lundi par la direction à la suite de ces deux décès. La CGT exige une procédure de « concertation immédiate ».

Toutes les études quantitatives montrent que les suicides sont plus rares au sein de la population en situation d’emploi, rendant ceux-ci d’autant plus alarmants. Ce type de drame frappe en effet davantage les jeunes et les retraités. La direction de la SNCF, elle, semble s’en tenir aux chiffres globaux. Dans une « fiche guide de gestion d’un suicide à la SNCF », publiée le 2 mai par l’Humanité, l’entreprise ferroviaire se dédouane, démontrant qu’il n’y a pas plus de suicides au sein de la population des cheminots qu’ailleurs, au regard des pourcentages de la population tout entière. Du côté de la CGT équipement SNCF, il est clair que « les décideurs sont en responsabilité » et que « l’alerte sociale et humaine est tirée ».

2 réponses à “Deux suicides à la SNCF en quinze jours

  1. Combien de cheminot(e)s ont-ils mis fin à leurs jours ces dernières années?
    on a cristallisé sur les suicides chez France-Télécom mais cette situation est identique dans les autres entreprises telle la SNCF.

    J'aime

  2. Oui Chantepie, on a beaucoup parlé des suicides à France Télécom, mais on retrouve la même souffrance au travail avec les mêmes conséquences dramatiques dans bien des entreprises, comme la SNCF, EDF, Renault, Peugeot-Mulhouse, etc, etc. (et je e cite pas des petites boîtes où les mêmes drames existent mais dont on n’entend que rarement parlé).

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s