Archives quotidiennes : 07/05/2011

Que dégagent les Al-Assad et autres dictateurs !

Intervention au nom de l’Initiative Communiste-Ouvrière lors du rassemblement le 7 mai à Besançon contre la répression en Syrie :

Selon les derniers chiffres des organisations de défense des droits humains, on compte déjà 600 morts, victimes de la répression du régime de Bachar al-Assad, depuis le début du soulèvement populaire en Syrie. Après Deraa et Homs, c’est aujourd’hui à Banias que les chars interviennent pour réprimer et terroriser la population. C’est là un nouveau crime du régime baath syrien, après des décennies de répression contre toute opposition, de discriminations contre la minorité kurde privée de citoyenneté, d’état d’urgence, de lois misogynes, etc.

Mais malgré ce régime de terreur, le soulèvement commencé le 15 mars, montre que, comme en Egypte, en Tunisie et dans les autres pays d’Afrique du nord et du Moyen-Orient, la population ne veut plus de ces régimes dictatoriaux, policiers et corrompus. Quelque soit les idéologies, nationalistes arabes comme en Syrie, nationalistes kurdes comme au Kurdistan d’Irak, islamistes chiites comme en Iran ou islamistes sunnites comme en Arabie Saoudite, les formes de l’appareil d’Etat, dictature militaire comme en Egypte ou monarchie comme à Bahreïn, leur positionnement, pro-occidentaux comme le Yémen et l’Irak, ou « anti-occidentaux » comme l’Iran et la Syrie, on trouve la même colère de la population contre ces régimes, la dictature et la corruption, et pour la liberté et les revendications sociales.

Lire la suite

Publicités

Suicide « interdit » pour les ouvriers chinois qui fabriquent l’iPad

Les Inrocks, 7 mai 2011 :

Il y a un an, l’usine chinoise Foxconn, qui fabrique les iPad, avait été touchée par une vague de suicides. L’entreprise avait alors décidé d’augmenter les salaire de ses ouvriers de 30 à 70% et de mettre en place une série de mesures visant à réduire le taux de suicide dans ses usines.

Foxconn semble avoir adopté une nouvelle stratégie : d’après le Daily Mail, l’entreprise demande désormais à ses ouvriers de signer une clause précisant qu’ils ne doivent pas se suicider. Le cas échéant, leur famille ne touchera que le minimum légal en dommages et intérêts.

Lire la suite

Répression au Yémen : Deux élèves tués

Dépêche AFP, 7 mai 2011 :

Deux élèves qui participaient samedi à une manifestation appelant au report des examens de fin d’année ont été tués par balles par les forces de sécurité au Yémen, à al-Maafer, au sud de Sanaa, ont annoncé les organisateurs.

Manifestants à Sanaa, 7 mai 2011

Les forces de sécurité ont tenté de disperser à coups de matraques les manifestants qui leur jetaient des pierres, puis elles ont tiré à balles réelles, « tuant deux élèves et blessant 15 autres personnes, dont 9 élèves », ont expliqué les organisateurs à l’AFP, sans préciser l’âge des victimes.

Des centaines d’élèves, qui manifestaient dans les rues de al-Maafer, un village de la province de Taëz, avaient été rejoints par des milliers de manifestants anti-régime, selon la même source.

Lire la suite

Luttes dans la région de Gafsa

Extraits de Kapitalis, 6 mai 2011 :

«Dans la ville de Redeyef et Oum Lârayes, le travail dans les administrations est quasiment paralysé, depuis le début de la semaine, avec des sit-in de groupes d’agents de chantiers et de sous-traitance ainsi que des chômeurs qui bloquent les sièges et succursales de plusieurs établissements administratifs en protestation contre la lenteur dans le traitement dans ce qu’ils considèrent comme leur droit au travail», affirme la Tap.

L’agence officielle indique, par ailleurs, que des groupes de protestataires de la ville d’Oum Lârayes ont empêché la circulation des voitures administratives, des camions et des engins de la Compagnie de phosphate de Gafsa (Cpg), le principal employeur de la région.

Lire la suite

Répression à Tunis : Un manifestant tué

RTBF, 6 mai 2011 :

Les forces de l’ordre tunisiennes ont violemment dispersé vendredi environ 200 manifestants dans le coeur de Tunis qui réclamaient la « démission » du gouvernement transitoire et « une nouvelle révolution ». Il y a eu un mort et des blessés.

Les manifestants qui scandaient depuis une vingtaine de minutes des slogans comme « dégage » et « le gouvernement de transition travaille toujours pour (le président déchu) Ben Ali » ont fait face à un cordon de policiers déterminés à les empêcher de progresser en direction du ministère de l’Intérieur sur l’avenue Habib Bourguiba.

Lire la suite

Répression militaire en Syrie

AFP, 7 mai 2011 :

L’armée syrienne est entrée samedi à bord de chars à Banias, l’un des foyers de la contestation du régime dans le nord-ouest du pays, alors que les communications et l’électricité y ont été coupées, ont indiqué des militants des droits de l’Homme.

Deraa le 5 mai

Les chars ont pénétré tôt le matin à Banias et tentent de se diriger vers les quartiers sud de la ville, bastion des manifestants, ont ajouté ces militants joints au téléphone par l’AFP à Nicosie.

Des habitants ont « formé des boucliers humains » pour empêcher les chars d’avancer vers ces quartiers, ont-ils affirmé.

Lire la suite

Crime « d’honneur » en Inde : Un jeune couple lapidé à mort

Le Point, 6 mai 2011 :

Les jeunes gens s’aimaient et se sont mariés contre l’avis de leur famille. Le retour au village leur a été fatal.

Huit personnes ont été arrêtées dans le nord de l’Inde après la lapidation à mort d’un couple de jeunes gens qui s’étaient mariés bien qu’appartenant à des castes différentes, a indiqué la police vendredi. Rajiv Verma et Renu Pal, âgés d’une vingtaine d’années, s’aimaient, mais n’avaient pas reçu le consentement de leurs parents pour s’unir en raison de leur différence de caste, a précisé la police. Le couple s’était enfui dimanche de son village de Nagla Khuru, dans l’État de l’Uttar Pradesh, et n’était revenu que 24 heures plus tard, marié. Ils étaient attendus par une foule, menée par la famille de la mariée, qui les a lapidés jusqu’à la mort.

Lire la suite