Appel du Comité d’organisation du 1er mai au Kurdistan irakien

Solidarité Irak, 30 avril 2011 :


Ouvriers du Kurdistan,

Venez manifester contre la discrimination de classe, contre la répression sans droit : c’est bientôt le 1er mai, journée de solidarité internationale de la classe ouvrière. Ce jour-là, les ouvriers du monde entier descendent dans la rue pour proclamer leurs revendications et montrer la force de leur classe. Cette journée est devenue depuis longtemps celle de la proclamation des revendications et de la démonstration de force des ouvriers du Kurdistan.

La classe ouvrière du Kurdistan est privée de ses droits essentiels.

Aujourd’hui, elle vit dans des conditions très difficiles :

– la pénurie
– un salaire de misère
– l’inflation du marché
– la violation de la liberté d’organisation, du droit de grève et de manifestation.

Il n’existe pas la moindre loi progressiste du travail qui protègerait le minimum de leurs droits.

L’occupation du pouvoir et la richesse de la société sont entre les mains d’une minorité des capitalistes du parti responsable au pouvoir. Ils ont créée des conditions difficiles pour la vie ouvrière et tous les exclus de la société.

Le 1er mai est un jour pour lever de drapeau de la classe ouvrière pour la liberté, l’égalité et pour une vie meilleure. C’est un jour de détermination sur les revendications et de défi face à ces conditions de misère.

Ouvriers, fonctionnaires, jeunes, femmes, libertaires, exclus en masse au Kurdistan organisent le 1er mai cette année car ils veulent la liberté, l’égalité et une vie meilleure. Faisons ce 1er mai pour préparer nos forces de la classe unie et apparaître efficacement sur le terrain de la lutte de masse.

Avec notre manifestation de masse et avec notre organisation, nous montrerons et réaffirmerons nos revendications à tout le monde, nos revendications pour la fixation d’un minimum du salaire et pour l’expulsion de tous les directeurs corrompus, pour la dissolution des syndicats officiels du parti du pouvoir, pour la reconnaissance officielle de la liberté sans conditions d’organisation, de grève, pour la préparation d’une loi du travail progressiste pour les ouvriers, pour le droit au travail ou une allocation de chômage pour tout le monde de plus de 18 ans hommes et femmes, pour la reconnaissance et l’application de toutes les revendications demandées en masse par le comité provisoire de la place de la liberté.

Il faudra que le 1er mai de cette année soit un jour enraciné dans la classe ouvrières unie qui lui donne une garantie de changements profonds au Kurdistan, pour un avenir meilleur.

Le 1er mai à 11 heures du matin commence une manifestation ouvrière du parc vers la place de la liberté. Nous appelons tous les ouvriers, fonctionnaires, jeunes, femmes, libertaires à participer à cette marche.

Vive le 1er mai, jour de solidarité internationale de la classe ouvrière.

Comité d’organisation du 1er mai au Kurdistan, ville de Souleimaniye, 23.04.2011

[texte communiqué par Ali Awat, révisé par Stéphane, de Solidarité Irak]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s