PSA Aulnay : Appel à la grève et rassemblement de lutte jeudi 28 avril

Communiqué de la CGT Aulnay et de l’UD CGT 93, 26 avril 2011 :

Chasse aux syndicalistes, Casse de l’emploi, Pression sur les salaires!
La direction de PSA joue la confrontation
Les salariés répondent mobilisation !

Un jeune délégué syndical CGT de PSA Aulnay, Ahmed BERAZZEL, est l’objet d’un véritable harcèlement de la part de la direction de l’entreprise.

Ce ne sont pas moins de 5 sanctions en moins de deux ans qu’il a dû subir et cette tentative d’entrave aux libertés syndicales s’est accentuée avec l’engagement par la direction d’une procédure de licenciement.

Malgré le succès d’une pétition de soutien signée massivement par les salariés du site, malgré un appel de 68 personnalités pour demander l’arrêt de cette procédure illégitime, malgré le vote du CE contre le licenciement, malgré un important débrayage, la direction n’est pas revenue sur cette décision inique.

Le camouflet de la direction du travail !

L’inspecteur du travail a refusé le licenciement d’Ahmed Berrazel et souligné :

« que les faits reprochés ne sont pas établis », « que la demande de licenciement présente un lien évident avec ses fonctions et activités syndicales », « que les élus CGT sont en moyenne 8,66 fois plus sanctionnés que les autres salariés », « que le droit de grève constitue un moyen légitime qui ne saurait être qualifié d’acte d’intimidation ».

Le syndicat CGT de PSA a donc instamment demandé à la direction de PSA d’abandonner sa procédure, et a reçu pour toute réponse l’annonce du dépôt d’un recours auprès du Ministère du Travail. La direction choisit de fermer les voies du dialogue car elle a plus d’un mauvais coup dans son sac !

La chasse au syndicaliste va de pair avec la casse de l’emploi

– Alors que PSA continue d’embaucher des centaines de salariés précaires, l’entreprise a parallèlement mis en place un plan de suppression d’emploi et de poste dans tous les ateliers. Ainsi PSA décide d’embaucher des hypers précaires sur les métiers les plus difficiles, ou comment sur exploiter la peur de perdre son emploi !

– Alors que PSA a clairement soutenu la réforme régressive du couple Sarkozy/Fillon sur les retraites, elle pousse à la porte les salariés les plus âgés. (à Aulnay 350 travailleurs sont âgés de 58 ans et plus, dont 188 ont 60 ans et plus).

– Alors que PSA avait pris l’engagement de rémunérer les samedis travaillés en heures supplémentaires, elle se dédit brutalement et impose la « récupération ».

– Alors que PSA engrange les bénéfices, continue de distribuer de généreux dividendes (70 millions d’euros pour la famille Peugeot), augmente son chiffre d’affaire de + de 10% pour le 1er trimestre, rembourse l’Etat par anticipation de son prêt de 3 milliards, les salaires restent soumis à une terrible pression !

Pas de fatalité à cette arrogance patronale.

Contre le licenciement d’Ahmed, contre les samedis gratuits, contre les diverses pressions à l’encontre des salariés, pour une hausse des salaires et de véritables embauches !

Jeudi 28 avril appel à la grève entre 14h et 15h15 !

Rassemblement de lutte à 14h30!

Devant l’entrée de l’usine PSA d’Aulnay

Au menu : prise de parole de responsables syndicaux et de personnalité, dont Marie George Buffet, députée de la Seine-Saint-Denis.

Bobigny, le 26 avril 2011

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s