Luttes pour les salaires chez Ikéa

L’Humanité, 22 avril 2011 :

Metz La Maxe (57), Saint-Quentin-Fallavier (38) 
et Chartres (28) : trois des quatre dépôts Ikea de France ont connu lundi débrayages et blocages. 
En cause, une augmentation salariale de seulement 1,4 % à laquelle la direction entend ajouter un complément de 0 à 1 % conditionné par une échelle de notation individualisée.

À l’appel des syndicats CGT, CFDT et CNT, les salariés du site de Fos-sur-Mer sont, pour leur part, appelés à la grève ce jeudi, dernier jour des négociations annuelles obligatoires (NAO).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s