Charente : Grève et blocage de l’usine Hennessy

Sud-Ouest, 20 avril 2011 :

« Tout est bloqué. Pas un camion n’est entré et pas une caisse n’est sortie hier des sites de production… » Voilà tout ce que l’on pouvait dire de la nouvelle journée de grève observée hier par les salariés d’Hennessy. Présents toute la journée sur le site d’embouteillage et de conditionnement de La Vignerie, à Châteaubernard, les représentants de l’intersyndicale, Joël Thibaud pour FO, Dominique Aumont pour la CGT, déploraient ainsi hier soir de n’avoir « pas pu obtenir le moindre contact avec la direction dans la journée ».

Conformément à ce qui avait été annoncé la veille, les deux syndicats majoritaires n’entendent toujours pas signer les protocoles d’accords présentés par la société de négoce, ni celui rejeté le 11 avril qui prévoyait une revalorisation salariale en hausse de 2,3 % avec un talon de 60 euros, et encore moins celui revu depuis à la baisse à + 1,9 % et 40 euros de talon.

Les grévistes, qui réclament eux une hausse des salaires de 5 %, ont logiquement reconduit le mouvement de grève. Le piquet devait être tenu jusqu’à 22 heures hier et, dans l’attente de nouvelles de la direction des ressources humaines, les accès des sites de La Vignerie et des chais de Haut-Bagnolet, à Cherves-Richemont, devraient être de nouveau bloqués ce matin, dès 5 heures.

Pour marquer leur opposition, les leaders syndicaux ont également précisé hier qu’ils n’assisteraient pas au comité d’entreprise prévu cet après-midi.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s