Les accidents cachés du chantier de l’EPR

France Soir, 15 avril 2011 :

L’Autorité de sûreté nucléaire enquête sur une sous-déclaration des accidents du travail sur le chantier du réacteur EPR.

A Flamanville, dans la Manche, près d’un quart des accidents du travail sur le chantier du réacteur nucléaire EPR, pourraient n’être pas déclarés a indiqué jeudi l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), le gendarme du secteur. « Il y a une enquête en cours sur une sous-déclaration d’accidents sur le chantier », indique Simon Huffeteau, chef de la division de l’ASN basée à Caen et couvrant une partie de l’Ouest. Une dizaine d’entreprises sont concernées par ces accidents, selon les syndicats du chantier, qui accusent depuis longtemps Bouygues, qui pilote le génie civil, et ses filiales de ne pas respecter le droit du travail, ce que dément le géant du BTP. Les syndicats dénoncent des pressions exercées sur des ouvriers sur un chantier de 3.256 personnes hors EDF, avec un tiers d’intérimaires et un tiers d’étrangers.

« Pour nous, EDF (maître d’œuvre du chantier) est en tout cas responsable d’avoir été laxiste et d’avoir trop fait confiance à des sous-traitants », indique Jacques Tord, délégué CGT d’EDF sur le chantier. « Nous ferons le maximum pour améliorer les choses », répond un porte-parole de la direction d’EDF. L’ASN pourrait saisir la justice une fois son enquête terminée d’ici quelques semaines, indique M. Huffeteau. Le procureur de Cherbourg, Eric Bouillard, confirme par ailleurs que la CGT lui avait envoyé la copie d’un e-mail apparemment signé d’un ancien responsable contrôle et sécurité du chantier, licencié depuis selon le syndicat, faisant valoir son droit de retrait « compte tenu de l’état sécuritaire du chantier », où « chacun est en danger ». Ces éléments sont en cours de vérification, a précisé le parquet. L’auteur de cet e-mail évoque des « situations inadmissibles concernant les protections collectives » et dit avoir « reçu de (sa) hiérarchie une recommandation écrite de ne pas les faire apparaître dans les rapports de sécurité »…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s