La grève continue chez Ferrero

20 Minutes, 15 avril 2011 :

Depuis mardi, l’usine Ferrero à Villers-Ecalle (Seine-Maritime) est à l’arrêt. Plus aucun produit chocolaté ne sort de l’établissement, qui produit normalement 800 000 pots de Nutella et 1,2 million de barres Kinder Bueno. Les salariés demandent notamment une augmentation de 90 € par mois et par personne, ce que l’entreprise a, pour l’instant, refusé. Après avoir proposé une augmentation de 1,2 %, elle a suggéré une revalorisation de 2 % pour ceux qui gagnent plus de 22 500 € par an, et une hausse de 50 € brut pour ceux qui gagnent moins.

Mais les syndicats tiennent à voir les salaires augmenter plus que les prix à la consommation, qui croissent de 2 % sur un an. Ils poursuivent donc ce mouvement, le premier depuis trente-sept ans chez Ferrero de mémoire de syndicaliste. « La plupart des salariés nous ont soutenus, parce qu’ils ont vraiment besoin d’une augmentation, alors on continue », concède Fabien Lacabanne, délégué FO.

Voir aussi:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s