Archives quotidiennes : 31/03/2011

Égypte : Projet de loi visant à rendre illégales les manifestations et les grèves

Amnesty International, 31 mars  :

Il faut que les autorités égyptiennes abandonnent un projet de loi qui vise à rendre illégales les grèves et les manifestations, a déclaré Amnesty International à la veille des manifestations prévues contre cette loi le 1er avril.

« Toute mesure visant à restreindre la liberté de réunion et le droit de grève en Égypte représenterait un inquiétant retour en arrière et serait une insulte à tous ceux et celles qui ont risqué (et parfois perdu) leur vie en réclamant des changements ces deux derniers mois », a affirmé Amnesty International.

« Il est essentiel, en cette période de transition, que les autorités égyptiennes garantissent les droits les plus fondamentaux tels que le droit de grève et le droit de manifester pacifiquement. »

Lire la suite

Publicités

Des milliers d’étudiants manifestent à Montréal

Cyberpresse, 31 mars 2011 :

Quelques milliers d’étudiants marchent dans les rues de Montréal cet après-midi pour protester contre la hausse des droits de scolarité annoncée dans le dernier budget.

Une forte présence policière, dont l’hélicoptère de Sûreté du Québec et la cavalerie du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), a été déployée pour encadrer le rassemblement. La manifestation se déroule dans le calme, même si trois arrestations ont été effectuées par le SPVM.

Lire la suite

Swaziland: « Nous utilisons encore des chaussettes au lieu de gants »

Internationale des travailleurs du bâtiment et du bois, 31 mars :

Dans un pays où les droits humains et syndicaux font défaut, les conditions de santé et de sécurité au travail restent préoccupantes dans le secteur de la construction. Le frère du Secrétaire général du syndicat de la construction Mtshali Selby, résume tout cela en ces termes: «Nous utilisons encore des chaussettes au lieu de gants ». Dans un secteur où les taux d’accidents sont sans cesse croissants, ce n’est pas surprenant car l’absence de droits syndicaux a créé un vide permettant aux employeurs de ne pas fournir des équipements individuels de protection.

«La plupart des travailleurs de la construction ne sont pas au courant de la Loi sur la SST et du rôle des représentants de la sécurité en matière de SST», a réitéré Sis Zodwa Lukhele, coordonnateur pour l’éducation de la Fédération des Syndicats du Swaziland (SFTU). Notant que l’IBB a soutenu le Syndicat de la Foresterie du Swaziland (SAPAWU) il y a eu des discussions sur la façon dont les représentants qualifiés du SAPAWU pourraient travailler avec le syndicat de la construction, en particulier sur les aspects de santé et de sécurité au travail.

Lire la suite

Le Comité de chômeurs appelle à un rassemblement le 1er mai 2011 à Alger

Econostrum, 31 mars 2011 :

Le Comité national pour la défense des droits des chômeurs (CNDDC) lance un appel à un rassemblement national le 1er mai 2011 à la place du 1er Mai à Alger. Cet appel s’adresse à  » l’ensemble des syndicats, travailleurs, chômeurs, étudiants, associations et organisations politiques.  »

Le texte d’appel de la CNDDC formule tout une série de revendications, à commencer par  » un travail décent pour tous, une allocation chômage à hauteur de 50% du Salaire national minimum garanti (SNMG) pour tout demandeur d’emploi, la permanisation de tous les travailleurs contractuels, emplois-jeunes, filet social.  »

Lire la suite

Onnaing : les ouvriers de Toyota en grève

La Voix du Nord, 31 mars 2011 :

Un mouvement de grève a commencé ce matin à Toyota à Onnaing. Il fait suite aux revendications du début de semaine des salariés de Toyota Boshoku, à Somain, un sous-traitant du même groupe.

« Les salariés de Toyota Boshoku ont réussi a obtenir 800 euros de primes pour la production de la nouvelle Toyota, alors on veut la même chose, lance Jean-Christophe Bailleul, du syndicat CGT. Nous aussi nous aurons à produire plus ».

Lire la suite

Protestation contre la traite des personnes dans l’industrie forestière tchèque

Internationale des travailleurs du bâtiment et du bois, 31 mars :

A Prague, la capitale de la République tchèque, un certain nombre de manifestants composés de militants et de travailleurs migrants se sont rassemblés devant le ministère de l’Agriculture le 27 Mars 2011 pour attirer l’attention sur l’exploitation des travailleurs migrants employés dans des conditions proches de l’esclavage dans les forêts du pays. Le groupe a ensuite symboliquement planté un arbre avant d’aller continuer sa protestation au Ministère de l’Intérieur. Selon les organisateurs de la manifestation, jusqu’à 600 travailleurs forestiers de Roumanie, de Slovaquie et du Vietnam auraient été exploités au cours des 2 à 3 dernières années. Certains n’ont pas reçu le salaire qu’on leur avait promis et beaucoup ont été contraints de vivre dans des logements surpeuplés.

Maurice : grève des ouvriers immigrés de l’usine textile Tropic Knits

All Africa, 31 mars 2011 :

Les travailleurs étrangers de l’usine de textile Tropic Knits de Réunion, à Vacoas, maintiennent leur mouvement de protestation. Ils projettent de continuer leur grève, aussi longtemps qu’ils n’obtiendront pas satisfaction, en ce qui concerne leur demande d’une hausse salariale.

Une réunion tripartite, a eu lieu, ce jeudi 31 mars, à l’usine Tropic Knits de Réunion. Le directeur de l’usine, Jean-Baptiste de Spéville, le syndicaliste Fayzal Ally Beegun, président de la Textile Manufacturing and Allied Workers Union ainsi que des représentants des ouvriers étrangers ont assisté à cette réunion.

Lire la suite