Des milliers de postières et postiers en grève et dans les manifestations

Communiqué de la FATP-CGT à propos de la grève du 29 mars à la Poste :

En étant aux alentours de 30% en grève le 29 mars, les postiers ont exprimé une fois encore leur exigence de réponses à leurs revendications et confirmé qu’il était urgent et nécessaire « que ça change à la Poste » vite et de manière durable.

Montparnasse (Paris) - 29 mars

Cette journée de grèves et de manifestations unitaires renforce les multiples actions locales, dans les services et métiers de La Poste.

Une fois encore la direction s’est empressée de communiquer en minimisant le nombre de grévistes.

Elle démontre en cela, comme le fait le gouvernement, sa volonté de faire la sourde oreille aux attentes de des personnels et de leurs légitimes revendications.

29 mars Devant le siège de La Poste à Vaugirard

Cette attitude est inacceptable, La Poste doit ouvrir de véritables négociations sur les revendications.

Elle doit entendre les personnels et leurs représentants. D’autres choix pour l’avenir des postiers et du service public postal doivent être mis en œuvre.

Rassemblement du 29 mars à Nevers

La CGT avec les personnels revendiquent
– des créations d’emplois,
– le remplacement de tous les départs par une embauche,
– l’arrêt de la précarité avec la transformation de tous les CDD en CDI,
– des augmentations de salaires significatives et la reconnaissance des qualifications,
– 400 €uros tout de suite,
– l’amélioration urgente des conditions de travail.

Manifestation à Rennes - 29 mars

Gagner des avancées sociales concrètes et satisfaire les revendications des postiers, c’est indispensable pour l’emploi, les retraites, la protection sociale, le service public.

Service public que nous voulons moderne et rénové, de proximité et de qualité pour tous les citoyens.

D’ores et déjà, dans la poursuite du 29 mars, tout en exigeant l’ouverture de véritables négociations et la satisfaction de leurs revendications pour mieux vivre au travail, la CGT invite les postières et les postiers à s’inscrire dans les initiatives qui auront lieu dans le cadre de la journée nationale interprofessionnelle d’actions unitaires sur les questions de pénibilité et de conditions de travail le 28 avril prochain.

Sans attendre, la CGT les invite à exprimer leurs légitimes revendications dans leur service et exiger l’ouverture de négociations.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s