Archives quotidiennes : 27/03/2011

Grève des cheminots allemands lundi dans six compagnies privées

AFP, 27 mars 2011 :

Le syndicat allemand des conducteurs de train (GDL) a appelé dimanche une grève de 24 heures dans six compagnies de transport ferroviaire privées qu’il accuse de refuser l’ouverture de négociations salariale.

GDL, qui dit fédérer 75% des 26.000 conducteurs de train actifs en Allemagne, a ouvert des négociations avec la compagnie publique Deutsche Bahn pour obtenir des hausses de salaires, mais les six concurrents privés, dont les groupes français Keolis et Veolia, refusent de discuter d’un alignement des rémunérations et des avantages sociaux chez eux.

Lire la suite

Publicités

A propos de la grève du secteur social en Israël

Alors que le 27 mars, la grève des travailleuses et travailleurs du social entre dans son 22ème jour, quelques informations sur cette lutte et le contexte social en Israël :

Vidéo : Manifestation de travailleurs sociaux devant le tribunal du travail où le gouvernement voulait faire interdire la grève, 22 mars

Le 16 mars, le site du Socialist Party (Grande-Bretagne) publiait un article de Shahar Ben-Khorin, militant du groupe trotskiste israélien Tnua’t Maavak Sozialisti (Mouvement Lutte Socialiste, section du Comité pour une Internationale Ouvrière). Dans cet article, ce camarade donne quelques informations sur la grève de 10.000 travailleuses et travailleurs sociaux, juifs et arabes, en Israël pour des hausses de salaires.

Lire la suite

Grève du secteur social : Des milliers de manifestant(e)s à Jérusalem

L’édition du 27 mars du journal israélien Haaretz rapporte que ce dimanche, des milliers de personnes ont manifesté devant les bureaux du ministère des finances à Jérusalem pour soutenir les revendications des travailleuses et des travailleurs sociaux qui en sont à leur 22ème jour de grève.

Manifestation du 27 mars à Jérusalem

La grève des travailleuses et travailleurs sociaux a contraint le gouvernement d’accorder une augmentation de 1.100 Shekels (environ 220 euros), soit 25% en moyenne sur trois ans, ainsi qu’une prime de 2.000 Shekels (400 euros environs) et de garantir un salaire minimum de 6.000 Shekels (1.200 euros environ) aux salarié(e)s des structures de droit privé. Par contre, le gouvernement ayant refusé de fournir un calendrier précis des augmentations, le Syndicat des Travailleurs Sociaux a, par 14 voix contre 13 lors d’une session de son comité central, rejeté le projet d’accord et appelé à continuer la grève. Il est important de noter que cette décision de continuer la grève a été prise contre l’avis de la direction de la confédération syndicale Histadrout.

Lire la suite

Grève à la Poste le 29 mars : Stop au mal être au travail

Appel de la FAPT-CGT :

Pour un changement durable à La Poste

Le mal vivre au travail : ça suffit !

Les postiers en on mare de subir de multiples réorganisations, restructurations incessantes menées à marche forcée avec une aggravation sans précédent des conditions de vie et de travail et du service public.

Ces réorganisations n’ont qu’un but : générer de la rentabilité et détruire de l’emploi.

Cette situation favorise la flexibilité, crée du stress, intensifie le travail, ajoute de la fatigue.

Lire la suite

Ce qu’il s’est passé pour les femmes de la place Tahrir

Article publié le 25 mars par Youphil sur la répression et les tortures infligées aux manifestantes par les forces de répression au Caire le 9 mars 2011.

Francès Salinié, coordinatrice Egypte d’Amnesty International en France, raconte les conditions de détention de 18 Egyptiennes arrêtées le 9 mars.

« Le 8 mars, à l’occasion de la journée de la femme, il y a eu un grand rassemblement d’Egyptiennes sur la place Tahrir au Caire. Ces femmes étaient au cœur de la révolution égyptienne. Elles représentaient un quart des manifestants, ce qui est énorme pour l’Egypte. Mais elles ont été écartées des changements et du référendum.

Lire la suite

10.000 travailleurs de la fonction publique dans les rues de Belgrade

Le Courrier des Balkans, 27 mars 2011 :

Plus de 10.000 fonctionnaires ont défilé vendredi dans Belgrade, bloquant les rues du centre de la ville. Un dialogue de sourds se poursuit depuis des mois entre le gouvernement et les syndicats, qui ne veulent pas faire les frais de la crise, et subir les mesures d’austérité recommandées par le FMI.

À la veille de la manifestation de vendredi, le gouvernement serbe avouait qu’il ne comprenait pas la vraie raison de la grève des enseignants. Le Premier ministre Mirko Cvetković affirme que le gouvernement est ouvert aux discussions avec les représentants syndicaux des enseignants en grève, mais précise que les salaires ne seront pas payés pour les jours de grève. « Le gouvernement a répondu aux principales revendications et pour ce qui concerne les réformes, les autorités compétentes sont prêtes à en discuter ».

Lire la suite

Chamonix : Grève à la Compagnie du Mont-Blanc

Dépêche AFP, 27 mars 2011 :

Une centaine d’employés de la Compagnie du Mont-Blanc, une des plus importantes sociétés de remontées mécaniques en Europe qui opère sur Chamonix, était en grève aujourd’hui pour dénoncer la précarisation des emplois.

« Environ 90% du domaine est ouvert », a toutefois assuré la direction alors que plus d’une centaine d’employés s’était réunie dimanche matin devant le siège de la société à Chamonix.

Lire la suite