Les grévistes de la Redoute chassés d’Estaimpuis

Belga, 22 mars 2011 :

Le piquet de grève en place depuis mardi matin 6h30 devant le siège de La Redoute à Estaimpuis a été levé vers 8h00 par des huissiers.

Les travailleurs de Dottignies, où le site logistique fermera ses portes dans les prochaines semaines condamnant 94 emplois, « sont écoeurés et consternés de voir le manque de considération de la direction envers ses employés », commente Rita Liebens, permanente au SETCa. La venue des huissiers n’a cependant pas provoqué de remous important.

La CSC ne participait pas à ce piquet estimant que le SETCa avait fait le forcing pour lancer ce mouvement de grève. « Je ne suis pas étonné de cette descente d’huissiers. C’est dans la logique des choses car Estaimpuis, contrairement à Dottignies, est un centre névralgique pour La Redoute », commente Eric Lheureux, de la CSC Météa.

C’est en effet à Estaimpuis que se trouve le call-center de l’entreprise. Contrairement à Dottignies, bloquer l’accès serait préjudiciable pour l’entreprise.

Un piquet de grève se trouve actuellement devant le site de Dottignies. Il devrait rester jusque lundi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s