Archives quotidiennes : 22/03/2011

Grève reconduite chez Masonite à Bazas (33)

Sud Ouest, 22 Mars 2011 :

80% des 192 salariés de l’usine Masonite sont en grève pour demander une augmentation salariale de 1 euro de l’heure.

80% des 192 salariés de l’usine Masonite (fabrication de portes et blocs de portes pour l’habitat individuel), mieux connue sous son ancien nom de Fonmarty, se sont mis en grève mardi matin pour demander une augmentation salariale de 1 euro de l’heure.

Lire la suite

Les travailleurs de la Munatec de Tizi Ouzou en grève illimitée

Le Temps d’Algérie, 22 mars 2011 :

Cela fait déjà une semaine que les travailleurs de la section syndicale du centre payeur de Tizi Ouzou de la Mutuelle nationale des travailleurs de l’éducation et de la culture (Munatec) sont en grève. «Cette dernière demeurera illimitée jusqu’à satisfaction de nos revendications», estiment quelques grévistes rencontrés hier devant leur bureau.

Ce mouvement de grève déclenché depuis le 16 mars remet en scène «la situation socioprofessionnelle déplorable» que vivent les travailleurs.

C’est ainsi que dans une plateforme de revendications, dont nous détenons une copie, et suite à la réunion extraordinaire du 6 mars, les protestataires exigent en premier lieu l’assainissement de leur situation administrative, un avancement dans les catégories, sections et échelons.

Lire la suite

Le Parti communiste japonais dénonce la minimisation de la catastrophe

Traduction à partir des articles d’Akahata, quotidien du PC Japonais, publié par « Les communites » (Suisse), 22 mars 2011 :

Le Parti communiste japonais dénonce la minimisation de la catastrophe par le gouvernement et réclame une commission indépendante des promoteurs du nucléaire

Lors d’une rencontre au sommet entre le gouvernement et l’opposition le 12 mars à la résidence officielle du premier ministre à la suite de la Catastrophe du grand-est Japonais, le président du Parti communiste japonais Shii Kazuo a demandé que le premier ministre donne la priorité absolue aux opérations de secours avant tout autre chose et que le gouvernement fasse tout ce qu’il avait à faire en ce sens. Shii a déclaré que le PCJ coopérera dans des actions de secours et sauvetage.

Concernant l’explosion à la centrale nucléaire Fukushima-1, il a déclaré : « Nous sommes extrêmement préoccupés par la situation. Nous espérons que le gouvernement prendra toutes les mesures possibles pour empêcher les matières radioactives de se répandre ».

Lire la suite

Afrique du Sud : Verdict historique en faveur des mineurs

Casa Free, 22 mars 2011 :

Des dizaines de milliers de mineurs sud-africains, victimes d’une maladie professionnelle, peuvent enfin poursuivre leur employeur, suite à un jugement historique rendu récemment par la Cour constitutionnelle de l’Afrique du Sud, pays où la main d’œuvre continue d’être sacrifiée au profit des intérêts miniers, rapporte mardi plusieurs médias sud-africains.

Les victimes des mauvaises conditions de travail dans les mines sud-africaines vont enfin pouvoir demander réparation. En effet, le 3 mars 2011, la Cour constitutionnelle a donné à Thembekile Mankayi, un mineur atteint de silicose, le droit de poursuivre son ancien employeur « AngloGold Ashanti », une des plus grosses compagnies minières du pays.

Lire la suite

Fin de conflit à la fromagerie de Beauzac

Zoom d’Ici, 22 mars 2011 :

Après huit jours de grève, les salariés de la fromagerie de Beauzac sont finalement parvenus à un accord dans la nuit de lundi à mardi 22 mars 2011 avec la direction. Ils ont repris le travail ce mardi matin.

Le protocole d’accord signé avec la direction prévoit :

– plusieurs augmentations de salaires au cours de l’année 2011 qui permettent d’obtenir 80 euros mensuels

– deux primes représentant 190 € sur l’année

Lire la suite

Decaux, Thales, Alcatel, But, Alcan, Keolis : Luttes pour les salaires

Article paru dans « Les Echos » du 22 mars 2011 sur les luttes pour les salaires en France :

Sur le fronton du siège parisien de FO, la vaste banderole défendant « la retraite à 60 ans » qui a trôné toute l’année dernière a cédé la place à une nouvelle appelant à « augmenter les salaires ». Un parfait résumé du climat social : dans les entreprises comme dans les discours syndicaux, les revendications salariales reviennent en haut de l’affiche. Déjà perceptible lors des négociations 2010, le phénomène est accentué par l’annonce de bénéfices en hausse dans les grands groupes et l’envolée des prix de l’essence. Si les craintes sur l’emploi contiennent encore en partie les exigences, l’impatience gagne clairement. « Les salariés ont joué le jeu pendant la crise, mais l’essoufflement est là. Ils disent stop si les contreparties ne sont pas au rendez-vous », prévient Pierre Beretti, PDG du cabinet de conseil Altedia.

Lire la suite

Montpouillan : grève chez Lafarge-Granulats

Sud-Ouest, 22 mars 2011 :

Hier matin sur le site de la gravière, des représentants de la CGT et CFDT de l’entreprise Lafarge-Granulats ont bloqué toute livraison de matériaux. Les salariés sont en conflit avec leur direction concernant une revalorisation des salaires pour laquelle des négociations ont été ouvertes, mais ne leur donnent pas satisfaction à ce jour. Leur argumentation repose sur le décalage entre « les profits du groupe Lafarge » (+ 12 % selon les employés) et l’augmentation « trop modique » consentie aux employés. Le mouvement de protestation concerne tous les sites que compte l’entreprise dans le Sud de la France.