Archives quotidiennes : 19/03/2011

RATP : Tracts d’extrême-droite contre des militants CGT

Communiqué de la CGT des Transports :

Ce mardi 15 mars 2011 au matin, des tracts d’extrême droite attaquant violemment la CGT – au travers d’un de ses militants – et des agents de maîtrise issus de l’immigration, ont été découverts dans des locaux RATP à Paris (Porte de Clignancourt). Ces tracts étaient accompagnés de bouteilles d’essences bouchées par des saucissons…

Ces faits se déroulent alors que les politiques en vigueur génèrent peurs et précarité sociale que le FN ne manque pas d’exploiter, détournant ainsi l’attention des véritables causes de l’exploitation dont sont victimes les travailleurs, quelle que soit leur origine, pour le plus grand profit de ceux qui ferment les usines et font prospérer la finance.

Lire la suite

6.000 personnes dans les rues de Zagreb

AFP, 19 mars 2011 :

Environ 6.000 personnes ont défilé samedi soir à Zagreb, réclamant le départ du gouvernement croate, qu’ils accusent de « corruption » et de « mauvaise gestion », dans la foulée des manifestations qui ont lieu depuis fin février, a constaté l’AFP.

Zagreb, manifestation le 10 mars

« Tout le monde dans la rue! », « Nous sommes la Croatie! », ont scandé les manifestants en se dirigeant, dans le bruit de sifflets et de tambours, de la place centrale de Zagreb vers le siège du parti au pouvoir, l’Union démocratique croate (HDZ, conservateurs).

Depuis le 22 février, la capitale croate est le théâtre de manifestations similaires, organisées à un rythme soutenu presque tous les deux jours, via le site de socialisation Facebook.

Lire la suite

Burkina Faso : Appel à la grève le 11 avril contre la vie chère

Faso Zine, 19 mars 2011 :

Le 8 avril 2011 est décrétée journée nationale de lutte par la Coalition nationale de lutte contre la vie chère (CCVC). L’annonce a été faite ce samedi 19 mars 2011, par le président de ladite structure, Tolé Sagnon, au cours d’un meeting qu’il a animé à la Bourse du Travail. Chants et slogans hostiles au pouvoir en place ont été scandés par la nombreuse foule qui a fait le déplacement à l’occasion.

«La CCVC appelle ses militantes et militants, ses sympathisants, les démocrates et les progressistes à travers l’ensemble du territoire national, à se mobiliser massivement pour une grande journée nationale de lutte qui aura lieu le vendredi 8 avril 2011 dans toutes les localités du pays», a indiqué M. Sagnon.
Cette grève, de l’avis de ses initiateurs, vise à réclamer vérité et justice pour Justin L. Zongo, élève à Koudougou dont les conditions de décès sont jugées suspectes par ses camarades. La même exigence sera posée pour Nobert Zongo, mort en 1998 sur la route de Sapouy, pour Flavien Nébié, élève du primaire qui a trouvé la mort en 2002 dans des manifestations à Boussé, pour Dabo Boukari et bien d’autres.

Lire la suite

Débrayage chez But à Marsannay-la-Côte

Bien Public, 19 mars 2011 :

Samedi 19 mars, la moitié des 33 salariés du magasin But de Marsannay-la-Côte (Côte d’Or) ont débrayé, deux heures durant, de 15 heures à 17 heures. Le mouvement s’inscrivait dans un mot d’ordre national exprimé par une intersyndicale (CGT-CFDT-CFTC), sur fond de Négociations annuelles obligatoires (NAO) qui, d’après les grévistes, se traduisent par une proposition d’augmentation de 25 euros bruts. Les employés de Marsannay, qui faisaient grève pour la première fois, réclament, à l’instar de leurs collègues de la France entière, un 13e mois et des revalorisation salariales plus importantes. Ils exprimaient également le souhait d’une meilleure adéquation entre leurs effectifs et leur charge de travail. Selon eux, il y a dix ans le magasin comptait 53 salariés contre 33 aujourd’hui.

Manifestants arrêtés et blessés dans le sud de la Syrie

AFP, 19 mars 2011 :

Des dizaines de manifestants ont été arrêtés et plusieurs autres blessés samedi par les forces de sécurité à Deraa, selon des militants des droits de l’Homme, au lendemain d’une manifestation dans cette ville du sud de la Syrie qui a fait au moins quatre morts.

Des dizaines de manifestants ont été arrêtés et plusieurs autres blessés samedi par les forces de sécurité à Deraa, selon des militants des droits de l’Homme, au lendemain d’une manifestation dans cette ville du sud de la Syrie qui a fait au moins quatre morts.

La Syrie, où la loi d’urgence est en vigueur depuis 1963, est depuis le 15 mars le théâtre de manifestations suite à l’appel d’une page Facebook réclamant plus de libertés.

Lire la suite

Contre la dictature de Kadhafi et contre le militarisme occidental

Initiative Communiste-Ouvrière, 19 mars 2011 :

Vendredi 18 mars 2011, le Conseil de Sécurité de l’ONU a voté la possibilité de frappes aériennes contre l’armée de Kadhafi. Alors que les bombardements et les massacres continuent autour de Benghazi, que l’armée de Kadhafi a quasiment repris le contrôle du pays, une intervention militaire occidentale aérienne ne serait en rien un soutien à la population de Libye contre la dictature.

Sans revenir sur les interventions militaires en Afghanistan et en Irak, où plus personne ne croit qu’elles avaient pour but de défendre la « liberté », les « droits humains » ou la « démocratie », tout le monde sait que les armes de Kadhafi ont en grande partie été achetées à des capitalistes français. Ainsi, c’est le 18 février 2011, que finalement le Quai d’Orsay décidait de suspendre la livraison de matériel militaire à la Libye, avouant ainsi que depuis des années et des années le gouvernement français vendait à Kadhafi les armes nécessaires pour maintenir sa dictature. Interrogé par Public Sénat, loin des déclarations et résolutions hypocrites de l’ONU et des gouvernements occidentaux, Serge Dassault avait justement indiqué « « Quand on vend du matériel, c’est pour que les clients s’en servent ». Et effectivement, comment s’étonner ou feindre l’indignation que la dictature de Kadhafi utilise les armes qu’elle a achetées aux capitalistes occidentaux ?

Lire la suite

Villeneuve d’Asq (59) : Collège Blum : après l’occupation nocturne, la grève

La Voix du Nord, 19 mars 2011 :

Jeudi soir, plusieurs parents d’élèves et enseignants se sont retrouvés au collège Léon-Blum pour y passer la nuit. Hier, 27 des 33 professeurs présents étaient en grève, toujours pour protester contre la suppression de sept postes à la rentrée prochaine. … Aujourd’hui, plusieurs enseignants et parents d’élèves se rendront à Lille pour participer à la journée nationale d’action contre les suppressions de postes.