Archives quotidiennes : 17/03/2011

Syrie: 32 manifestants inculpés pour « atteinte au prestige de l’Etat »

AFP, 17 mars 2011 :

Trente-deux manifestants arrêtés mercredi à Damas lors d’une manifestation de familles de détenus politiques ont été inculpés jeudi pour « atteinte au prestige de l’Etat », selon une organisation des droits de l’Homme.

« Les autorités syriennes ont inculpé jeudi 32 militants ayant participé à une manifestation devant le ministère de l’Intérieur pour atteinte au prestige de l’Etat, incitation à des dissensions racistes et confessionnelles », a indiqué l’Observatoire syrien pour les droits de l’Homme (OSDH) dans un communiqué.

Lire la suite

Les flics du Hamas répriment à Gaza

AFP, 17 mars 2011 :

La police du Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, a dispersé de force jeudi un rassemblement d’une centaine de personnes devant le siège de l’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) à Gaza, selon des témoins.
Les forces de sécurité du Hamas ont évacué la foule, une centaine de jeunes hommes et femmes de la « coalition du 15 mars », à l’origine de la mobilisation de mardi pour la « fin de la division » interpalestinienne, mais quelques-uns sont parvenus à entrer dans le bâtiment, où ils ont observé un sit-in, selon les mêmes sources.

Flics du Hamas, Gaza Ville 17 mars 2011

Des dizaines de policiers ont frappé des manifestants à coup de matraque et en ont arrêté plusieurs, ont affirmé ces témoins.

Un manifestant a précisé avoir trouvé refuge à l’intérieur avec sa mère et son épouse pour « échapper aux brutalités des services de sécurité ».

Lire la suite

Répression au Yémen

Dépêche AFP, 17 mars 2011 :

Les forces de sécurité yéménites ont tiré à balles réelles et utilisé des grenades lacrymogènes jeudi contre des manifestants exigeant le départ du président Ali Abdallah Saleh, faisant au moins 84 blessés, rapportent des opposants.

Des manifestants ont fait état de 80 blessés à Taïz, dans le sud du Yémen, tandis que quatre autres personnes ont été touchées à Sanaa, la capitale, lorsque la police a ouvert le feu et lancé des grenades lacrymogènes.

Lire la suite

Appel à la grève générale en Bolivie

AFP, 17 mars 2011 :

Les syndicats de Bolivie ont appelé pour la semaine prochaine à une nouvelle grève générale, la troisième en trois mois, afin de réclamer des augmentations de salaires supérieures aux 10% décrétés par le gouvernement pour 2011, afin de faire face à la hausse des prix. La Centrale ouvrière bolivienne (COB), principale centrale regroupant différents secteurs d’activité, a annoncé une grève de 48 heures accompagnée de manifestations dans les principales villes de ce pays andin, dont une grande marche de 20 km sur le siège du gouvernement à La Paz.

Pour faire face aux hausses de prix depuis fin 2010, l’Etat a décrété début mars une augmentation de 10% des salaires dans l’essentiel du secteur public, dont l’éducation et la santé, et demandé qu’elle serve de base aux négociations du privé. Il a aussi relevé de 20% le salaire minimum à 815 bolivianos (116 dollars, 82 euros). Mais les syndicats ont rejeté cette augmentation qu’ils jugent largement inférieure aux attentes de la population, les hausses de prix, bien qu’inégales selon les produits ou les régions, ayant atteint par endroits 30%.

Lire la suite

Les facteurs de Noeux-les-Mines poursuivent leur grève

« Statu quo » pour les facteurs qui ont entamé un mouvement de grève.

Mardi matin à la plate-forme du courrier de Noeux-les-Mines. « Nous avons distribué des tracts pour expliquer notre mouvement. Ils ont reçu un bon accueil de la population », appréciait hier après-midi Leïla Deffare, porte-parole du mouvement, en évoquant les bouchons provoqués par les automobilistes qui s’arrêtaient pour témoigner leur sympathie.

 Deuxième jour de grève, hier, à la plate-forme du courrier de Noeux-les-Mines. Le mouvement est reconduit ce jeudi.

Sur le plan des négociations, la situation n’a pas avancé d’un pouce et la grève, suivie par un peu plus de la moitié du personnel selon la CGT et par un peu moins de la moitié selon la direction, a été reconduite pour aujourd’hui jeudi. Les facteurs s’estiment perdants dans une réorganisation de la plate-forme selon un cycle de 36 h 31 de travail hebdomadaire ouvrant sur une journée de RTT toutes les quatre semaines au lieu d’un cycle de 37 h 04 par semaine pour une RTT toutes les trois semaines.

Lire la suite

Maubeuge : Mouvement de grève dans les bus jeudi

Comme décidé lors d’une assemblée générale la semaine dernière, un préavis de grève a été déposée à la Stibus pour toute cette journée de jeudi. … Contacté Bruno Vasseur, représentant syndical, expliquait qu’il s’agissait de revendications de type revalorisation du point, de sécurité dans les transports.

Des thèmes sommes toutes assez récurrents auquel il faut associer le surcroît de travail.

Cette journée de grève ne sera pas sans impact sur la circulation des bus. Des lignes devraient être perturbées par le mouvement, dont on ne sait aujourd’hui par combien de personnel de l’établissement il sera suivi.

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Maubeuge/actualite/Secteur_Maubeuge/2011/03/17/article_mouvement-de-greve-dans-les-bus.shtml

 

Blocage des livraisons à Ford Blanquefort

Dépêche AFP, 17 mars 2011 :

Quelque 500 salariés, selon les syndicats, bloquaient jeudi depuis 6H00 les entrées et sorties des camions à l’usine Ford de Blanquefort (Gironde) pour réclamer des garanties sur un projet industriel assurant l’avenir du site, la direction annonçant une décision « avant l’été ».

« On bloque sur trois points du site et la production est au ralenti », a indiqué Gilles Penel, secrétaire CGT (majoritaire) du CE.

Par cette action, qui fait suite à un débrayage de deux heures mardi, l’intersyndicale CGT-CFDT-CFTC-FO-UNSA dit vouloir « tirer le signal d’alarme pour la direction afin qu’elle arrête de nous prendre pour des imbéciles et garantisse enfin un projet structurant », a ajouté M. Penel.

Lire la suite