Archives quotidiennes : 04/03/2011

Reportage TV sur les manifs en Irak

Signalé par Solidarité Irak, 4 mars 2011:

« Là où les doigts perdus ne coûtent pas cher: Ford en Chine ».

Dépêche AFP, 4 mars 2011 :

L’ONG américaine Institute for Global Labour and Human Rights (ex-National Labor Committee) accuse dans un rapport publié jeudi un sous-traitant chinois du constructeur automobile américain Ford de grave négligences à la sécurité de ses ouvriers.

Illustré par la photo d’une main mutilée où ne reste qu’un index entier et le pouce amputé d’une phalange, le rapport de l’organisation, qui dénonce les abus des entreprises américaines sur les travailleurs de leurs usines à l’étranger, s’intitule « Là où les doigts perdus ne coûtent pas cher: Ford en Chine ».

Il accuse notamment l’usine chinoise de Yuwei Plastics Hardware Products située à Dongguan, en Chine, de forcer ses ouvriers à travailler à des cadences infernales au mépris de leur sécurité.

Lire la suite

« Nous, les ouvriers de Parsilon, avons faim »

Extraits de Dentelles et Tchador, 4 mars 2011 :

C’est le genre de banderole qui n’aurait jamais dû exister. Qui plus est en plein discours présidentiel de Mahmoud Ahmadinejad, prononcé devant une foule triée sur le volet, parfois même “encouragée” à se déplacer.

Mais mardi dernier, dans la ville de Khoramabad, (région du Lorestan, ouest du pays), au milieu des innombrables drapeaux de la République islamique et des femmes en tchador noir, immortalisés par une photographie de l’agence de presse officielle ISNA, censée venter l’accueil triomphant réservé au président iranien, une subtile banderole a défrayé la chronique.

Brandie à quelques mètres à droite de Mahmoud Ahmadinejad, en lettres rouges sur fond blanc, on peut y lire :

« Nous, les ouvriers de (l’usine) Parsilon, avons faim », une bannière signalée par l’excellent blog anglais « Persian Letters ».

Lire la suite

Yémen : L’armée réprime

Dépêche AP, 4 mars 2011 :

Des soldats ont ouvert le feu vendredi dans le nord du Yémen sur une manifestation contre le gouvernement du président Ali Abdullah Saleh, faisant quatre morts et sept blessés, ont déclaré des témoins.

La fusillade s’est produite à Harf Sofyan, dans la province d’Amran, alors que les soldats tentaient de disperser des milliers de manifestants réunis vendredi pour une prière collective.

Des soldats dans un poste militaire ont ouvert le feu à la mitrailleuse, croyant que les manifestants tentaient d’attaquer leur position, selon les témoins s’exprimant sous couvert d’anonymat par crainte de représailles.

Lire la suite

Algérie : Grève illimitée des cheminots à partir de demain

Le Temps d’Algérie, 4 mars 2011 :

Les cheminots vont entamer un mouvement de grève à partir de demain pour dénoncer les inégalités salariales entre les différents travailleurs de l’entreprise et présenter une nouvelle série de revendications socioprofessionnelles. La revendication principale, selon Mme Malika B., membre de la fédération du syndicat de la SNTF, est le système d’attribution des échelons qui est défaillant et duquel des inégalités salariales entre les fonctionnaires apparaissent.

«Nous refusons ce système d’attribution des échelons qui n’est fondé sur aucune base juridique. On trouve actuellement à la SNTF des fonctionnaires qui n’ont pas évolué depuis des années avec des échelons supérieurs à d’autres qui ont fait du chemin, parfois même dépassent leurs pairs et dont les échelons ont été augmentés par la direction générale, ce qui est contraire à la réglementation», a fait savoir la syndicaliste. Et d’ajouter : «La grille des salaires que nous avons négociée en mai 2010 est mal appliquée. La faille réside dans son application. Cette dernière implique un retour négatif sur le plan de carrière des cheminots, à savoir la durée de deux ans pour passer d’un échelon à un autre, l’indemnité d’expérience professionnelle (IEP), de panier et celle de déplacement pour le personnel roulant qui stagnent. Sans la satisfaction de ces revendications, nous maintenons notre mouvement de grève».

Lire la suite

Lyon : Les chômeurs envahissent les locaux de l’UMP

Lyon Capitale, 4 mars 2011 :

Ce jeudi 3 mars, après s’être rassemblés devant l’opéra de Lyon, les membres de la CGT-PEP (Privés d’Emploi et Précaires), ainsi que ceux de la CGT culture (SFA) ont déjoué la vigilance des policiers. Ils se sont dispersés en petits groupes avant de rejoindre le 25 rue Edouard Herriot, local de la fédération UMP du Rhône dans le 2e arrondissement de Lyon.

Les prenant pour d’autres personnes, les militants UMP les ont laissés rentrer avant de réaliser leur erreur un quart d’heure plus tard et d’appeler la police. Entrte temps les syndicalistes CGT avaient déployé leur banderole par la fenêtre. Anaïs Cintas, secrétaire départementale de la CGT-PEP du Rhône, jointe par téléphone ce matin s’explique : « nous voulions faire un coup d’éclat pour faire entendre nos revendications et envoyer des fax à Xavier Bertrand et Frédéric Mitterrand. Mais ils ont appelé la police et d’autres militants. On a tenu jusqu’à ce que le rapport de force s’inverse ».

Lire la suite

Grève nationale : Charleroi et La Louvière tournent au ralenti

RTBF, 4 mars 2011 :

La FGTB et la CGSLB, le syndicat libéral, avaient lancé pour ce vendredi un appel à la grève générale. En signe de protestation contre l’accord interprofessionnel. L’appel a été entendu : entreprises, magasins, écoles, transports, institutions… tout est perturbé, voire paralysé pour certains.

Le dépôt des TEC à Jumet

Peu de bus des TEC circulent ce matin à Charleroi : seuls 15 sur 60 sont sortis des dépôts. Soit 25% du parc ; quant aux trams, seule la moitié d’entre eux circule. A La Louvière, la situation est plus claire encore puisque seulement 3 bus sur les 36 assurent leur parcours.

Du côté de la SNCB, par contre, les trains roulent. Aucune perturbation n’est d’ailleurs annoncée à cette heure.

Lire la suite