Archives quotidiennes : 03/03/2011

Première victoire au Venezuela: le syndicaliste Rubén González hors de prison

La Bataille socialiste, 1er et 3 mars 2011:

Rubén González, soudeur syndicaliste de la Ferrominera, a été condamné le 28 février au Venezuela à 7 ans et deux mois de prison pour faits de grève à Ciudad Piar!  Il était accusé rien moins que de  complot, d’incitation au crime, de violation d’une zone de sécurité et d’entrave à la liberté du travail. En entendant la sentence, notre camarade a simplement dit: « Je serai en prison, mais j’ai fait ce que j’avais à faire ». La défense avait présenté 70 témoins depuis l’ouverture du procès le 3 novembre dernier (le Ministère public en présentant 5).

Rubén González a reçu aujourd’hui une notification de mise en liberté surveillée, il devra se présenter tous les quinze jours. Le Venezuela est déjà embarrassé sur la Libye, le nombre de responsables syndicaux vénézueliens s’étant prononcés contre le jugement infâme du 28 février dernier s’étant élargi, la mobilisation des travailleurs de la région du Guayana ayant été puissante, Rubén échappe à la prison. La lutte continue pour l’annulation du jugement, son acquittement et sa pleine liberté, la criminalisation de l’action syndicale est inacceptable.

Algérie: Brochure sur la lutte contre le harcèlement sexuel “Un jour, le silence a éclaté !”

Liberté, quotidien algérien, 3 mars 2011:


“Un jour, le silence a éclaté ! en lutte contre le harcèlement sexuel”. C’est l’intitulé de la brochure de la Commission nationale des femmes travailleuses (CNFT/UGTA), signée par sa présidente, Soumia Salhi, et réalisée avec le soutien de l’Association pour l’égalité devant la loi (Appel). D’emblée, la responsable syndicale rend “un hommage appuyé” aux victimes qui, insiste-t-elle, ont contribué à la dignité de toutes les femmes et gagné le pari de “faire exploser le silence autour du harcèlement sexuel”. Hier, Mme Salhi a révélé à Liberté que le document de 98 pages est sorti délibérément la veille du 8 Mars, Journée internationale de la femme, pour permettre aux victimes de “se réhabiliter”, de “faire entendre leur voix” et de “faire écho de leurs souffrances”.
Dans son introduction, la présidente de la CNFT tient à rappeler que la campagne contre le harcèlement sexuel, menée dans les années 2000 par sa structure et qui se poursuit à ce jour, est “un exemple de lutte fructueuse”. Selon elle, cette campagne placée au “carrefour du syndicalisme et du féminisme” a, non seulement “brisé un tabou”, mais elle a également ouvert la voie à la parole sur la “sexualité”, malgré le “contexte de régression traditionnaliste” et “la vague rétrograde des années 1990 si proche”.

Lire la suite

Au nord comme au sud de la Méditerranée : Qu’ils dégagent tous !

Editorial du numéro de mars de « Communisme-Ouvrier« , bulletin de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Après Ben Ali le 14 janvier, c’est Moubarak qui a, sous la pression de la rue, des grèves ouvrières et des manifestations, du quitter le pouvoir. Le formidable mouvement révolutionnaire commencé en Tunisie n’en finit pas de s’étendre : malgré la répression sanglante, avec des armes vendus par l’Etat et les capitalistes français, les jours de Kadhafi sont comptés, et les manifestations, grèves et protestations touchent désormais toute l’Afrique du Nord et tout le Moyen-Orient. Du Maroc à l’Iran, partout, la classe ouvrière et la population se lèvent pour le pain, la liberté et la dignité humaine. La même colère, la même révolte et les mêmes slogans apparaissent dans toute la région, que les régimes soient désignés « pro-occidentaux » ou « anti-occidentaux ». A la propagande du régime islamique qui affirmait que le peuple d’Egypte voulait l’application de la Charria, la population iranienne a répondu par de puissantes protestations les 14 et 20 février, criant « Moubarak, Ben Ali, et maintenant au tour de Said Ali » (c’est-à-dire Khamenei, le « leader suprême » du régime). En Irak, après des années d’occupation et de guerres sectaires entre réactionnaires religieux et nationalistes, chiites et sunnites, kurdes et arabes s’unissent dans une même lutte pour exiger une vie meilleure. Des manifestations sont déjà prévues le 20 mars dans cette monarchie ultra réactionnaire qu’est l’Arabie Saoudite, et, à des milliers de kilomètres des protestations se préparent en Chine alors que, pour la première fois depuis des décennies on a manifesté en Corée du Nord.

Lire la suite

Journée de mobilisation en Belgique

L’Essentiel, 3 mars 2011 :

L’activité économique et les transports risquent d’être fortement perturbés vendredi en raison d’une «journée d’actions nationale» pour protester contre des hausses de salaires qu’ils jugent insuffisantes.

La centrale socialiste FGTB (1,5 million d’affiliés), et le syndicat libéral CGSLB (260 000 membres) dénoncent la décision du gouvernement de limiter les hausses de salaires dans le secteur privé pour la période 2011-2012 à 0,3% au-delà de l’inflation. Des mots d’ordre de grève générale ont été lancés dans plusieurs régions de Wallonie, où des piquets de grève devraient bloquer de nombreuses banques, entreprises sidérurgiques ou du secteur de l’énergie, ainsi que des grandes surfaces commerciales, selon la FGTB. Des actions, notamment dans le secteur de l’énergie, sont également attendues en Flandre.

Lire la suite

Grève de la faim des sans-papiers en Grèce

AFP, 3 mars 2011 :

Le gouvernement grec a de nouveau proposé aujourd’hui un compromis aux 286 immigrés sans-papiers qui mènent une grève de la faim depuis 38 jours pour réclamer leur régularisation, mais ces derniers campaient sur leur revendication tandis que 98 d’entre eux avaient été hospitalisés. « Nous ne voulons la perte d’aucune vie humaine », a lancé jeudi le ministre de la Justice, Haris Kastanidis, sur la télévision publique Net.

Il a réaffirmé que le gouvernement était prêt, en échange d’un arrêt de la grève de la faim, à accorder aux protestataires un statut leur permettant de rester en Grèce pendant six mois, dans l’attente d’un réexamen de leur cas. Les grévistes de la faim, tous des hommes pour la plupart originaires du Maghreb, avaient déjà rejeté ce compromis la semaine dernière, réclamant une régularisation sans conditions.

Lire la suite

Genève : Manifestation des salariés de l’Hospice général

Tribune de Genève, 3 mars 2011 :

Le personnel de l’aide aux requérants d’asile de l’Hospice général manifeste pour de meilleures conditions de travail et plus de moyens afin de mieux les prendre en charge.

Après des mois d’aller-retours de courriers et quelques entrevues entre la direction et le personnel, il était temps de prendre les choses en main. Le personnel de l’aide aux requérants d’asile est descendu dans la rue pour une manifestation ce jeudi à 16h.

Lire la suite

Lyon : Rassemblement de la CGT-PEP

Lyon Capitale, 3 mars 2011 :

Ce jeudi, devant l’Opéra de Lyon, une trentaine de personnes étaient rassemblées aux côtés de la CGT-PEP (syndicat des privés d’emploi et précaires) et des associations d’intermittents du spectacle. Une manifestation qui intervenait en pleine négociation, au plan national, sur l’avenir de la convention UNEDIC.

« Dans ces circonstances difficiles de crise économique, il faut maintenir les indemnités chômage ». Inscrite sur une banderole, c’était l’une des revendications portée ce jeudi par le syndicat CGT-PEP (Privés d’Emploi et Précaires) du Rhône à Lyon. Soutenue par des associations comme le SFA (syndicat français des artistes), la CGT-PEP réclamait également l’arrêt des radiations des listes du chômage et le maintient des indemnités jusqu’au retour à l’emploi.

Lire la suite