Archives quotidiennes : 25/03/2012

Wurtzbourg : Manifestation en solidarité avec les demandeurs d’asile iraniens

Dimanche 25 mars, 300 personnes, selon le Main Post, ont manifesté dans le centre de Wurtzbourg (Allemagne) en solidarité avec les demandeurs d’asile iraniens en grève de la faim depuis une semaine au camp pour réfugiés de la ville. Shanaz Morattab, de la Fédération Internationale des Réfugiés Iraniens, a remercié les manifestants pour leur engagement : "Cela nous donne et donne aux grévistes de la faim de la force". Mina Ahadi a dénoncé la politique allemande du droit d’asile et déclaré que "le droit d’asile est un droit humain".

Le début et la fin de la manif était le camp où douze demandeurs d’asile iraniens sont en grève de la faim. Des interventions ont soutenu leur revendication d’être reconnus comme réfugiés politiques.

Lire la suite

Casablanca : En mémoire d’Amina, contre le viol et l’article 475

Ce dimanche 25 mars, l’organisation féministe "La Marche des Femmes Libres" organisait un sit-in à Casablanca en mémoire d’Amina et pour dénoncer l’article 475 du code pénal marocain qui offre l’impunité aux violeurs s’ils épousent leur victime mineure (voir une vidéo).

Quelques photos :

Lire la suite

Manifestation à Casablanca contre l’article 475

Le mouvement féministe "La marche des femmes libre" a organisé aujourd’hui, dimanche 25 mars,  un sit-in à Casablanca (Maroc) en signe de protestation contre l’article 475 du Code pénal marocain qui autorise le mariage des mineurs et autorise le violeur à se marier avec la victime du viol, échappant ainsi à toute poursuite.

Israël : Contre la guerre avec l’Iran

Selon un article publié le 25 mars le site +972, ce sont un millier de personnes qui ont manifesté hier à Tel Aviv contre toute menace d’attaque militaire ou de guerre contre l’Iran (voir ici quelques vidéos).

Quelques photos de la manifestation :

Lire la suite

Viols au Maroc : Des témoignages qui affluent

Yabiladi, 24 mars 2012 :

Le viol d’Amina Filali n’aurait pas uniquement réveillé les consciences, mais encore a-t-il braqué les lumières sur la réalité des filles violées au Maroc. Preuve en est, cette jeune marocaine qui a eu le courage de parler de son viol sur un blog-témoignage. Un mauvais souvenir qu’elle tient à partager avec les internautes, histoire de rappeler que le viol n’arrive pas qu’aux autres.

« J’avais 17 ans. C’était l’été. Il faisait beau, il faisait soleil. J’habite près de la plage et j’étais sortie marcher sur la côte, dans ce que je pensais être mon quartier, une extension de mon chez moi ». C’est en ces termes que H.L. commence son récit, faisant allusion à ce qu’elle décrit comme étant l’une des expériences les plus bouleversantes de toute son existence. Intitulé «ce n’est pas votre faute», ce témoignage circule beaucoup sur les réseaux communautaires de la toile.

Lire la suite

Luttes sociales et luttes contre le racisme en Israël

Article publié le 24 mars par le Parti Communiste d’Israël :

Les actes de racisme et d’intolérance entre différents groupes ethniques en Israël sont en baisse conclut un nouveau rapport publié lundi. Selon les chiffres compilés par la Coalition contre le Racisme en Israël, composée de groupes de défense des droits humains juifs et arabes, le nombre des actes de racisme répertoriés commis par des Juifs Israéliens contre des Arabes Israéliens chute de 91 en 2009 et 68 en 2010 à seulement 20 en 2011. Nidal Othman, responsable de la Coalition, dit que cette chute est directement liée au mouvement de protestations sociales et démocratiques de l’été dernier qui, dit-il, a créé une atmosphère de solidarité entre les différentes minorités dont les Arabes, les Juifs Ethiopiens et les Juifs d’origine moyenne-orientale ou nord-africaine.

Premier Mai 2011 à Tel Aviv

D’un autre côté, le rapport trouve une augmentation des actes de racisme de la part des institutions d’Etat, des entreprises et d’organisations privées et publiques contre ces mêmes groupes. Selon le rapport, on compte 155 actes de ce type l’année dernière, dont 35 résolutions de la Knesset dont le but est de réduire la liberté des citoyens arabes d’Israël, des travailleurs immigrés ou des réfugiés, et 22 démolitions de maisons dont 15 dans le village bédouin non-reconnu d’Al-Araqib dans le Néguev. Le rapport a aussi noté une escalade dans l’intensification des attaques contre des groupes religieux, qui vont des insultes verbales au vandalisme et aux incendies criminels contre des lieux de culte.

Lire la suite

Maroc : «Non à l’Article 475!»

Communiqué du collectif indépendant "La marche des femmes libres" pour le sit-in à Casablanca du 25 mars :

«Non à l’Article 475!»

Le drame du viol de la jeune Amina Filali ayant conduit à son suicide nous interpelle tous par sa brutalité et nous fait prendre conscience de la précarité de la condition féminine dans notre pays et de l’injustice "légale" faite à la femme . L’article 475 du Code pénal ainsi que les articles 22 et 23 du Code de la famille (Moudawana) sont particulièrement discriminatoires et indignes d’une nation qui a pourtant adhéré à la Déclaration universelle des droits de l’Homme et à celle consacrant l’égalité entre les hommes et les femmes.

Lire la suite