Archives quotidiennes : 11/03/2012

Importantes manifestations en Espagne avant la grève générale fin mars

Des foules de manifestants ont envahi dimanche les rues de Madrid et de toutes les villes d’Espagne pour protester contre la réforme du travail mise en place par le gouvernement de droite, répétition avant la journée de grève générale annoncée pour le 29 mars.

"Inutile, inefficace, injuste. Non à la réforme du travail. Grève générale"proclamait une grande banderole accrochée à la Puerta de Alcala, point de ralliement de la manifestation madrilène. Les deux grands syndicats espagnols, UGT et CCOO, avaient convoqué des défilés dans 60 villes, pour dénoncer la réforme du travail visant à lutter contre un chômage de près de 23 %, et pour "la défense des services publics", cibles des mesures d’austérité.

A Madrid comme à Barcelone, la deuxième ville du pays, les manifestations ont rassemblé des dizaines de milliers de personnes, selon les journalistes sur place. Les syndicats ont chiffré la participation à 500 000 manifestants à Madrid et 450 000 à Barcelone, la police à 30 000 à Madrid, 17 000 à Barcelone. Des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les autres grandes villes. Elles étaient, selon la police, 15 000 à Séville et autant à Malaga, 9 000 à Grenade, 5 000 à Valence de même qu’à Cordoue, à Almeria et à Cadix.   Lire la suite

La militante et défenseuse des droits humains Narguess Mohammadi condamnée à 6 années de prison.

La militante et défenseuse des droits humains Narguess Mohammadi condamnée à 6 années de prison.

Article in Persian:
 http://www.rahana.org/archives/48417

Nouvelles parvenues d’Iran ce 7 Mars 2012 via les sites Freedom Messenger et le site du collectif et agence Iranienne de défense des droit humains : 

Envers RAHANA news: Narguess Mohammadi qui  était la vice-présidente du Defenders of Human Rights Center in Iran,  a été rendue une sentence révisée par la cour d’appel de la  26è branche  de la cour du“tribunal révolutionnaire” présidée par le juge Pir-Abassi, qui avait  prononcé une peine de prison de 5 ans pour cette militante assortie de 5 années de prison  supplémentaire  pour “assemblage et  collusion en vue d’agir contre la sécurité nationale et être une membre du DHRC”,  augmentée d’une autre année de prison pour “propagande contre le régime”. Soit un total de 11 an de prison.

La peine de prison de 11 ans à maintenant a été réduite à passer 6 ans derrière les barreaux. Selon  un rapport  transmis par le  DHRC, cette nouvelle décision judiciaire a été émise et  annoncée  a l’avocat de Narguess Mohammadi  le 15 Janvier 2012 dernier. La peine de prison  pour cette prisonnière politique a commencé le 4 Mars 2012. L’annonce a été faite par la cour d’appel  qui a confirmée l’avoir rendue en tenant compte de la sentence de la cour préliminaire.    Lire la suite

Elle tue son patron et invoque le stress au travail

Le 4 mars dernier, le corps de Philippe Gletty, PDG d’une PME spécialisée dans la fabrication et de la pose de menuiseries extérieures en aluminium et en PVC, avait été découvert en rase campagne. Hier, sa secrétaire de direction a avoué avoir commis le meurtre. Elle a été mise en examen pour « assassinat » et incarcérée. L’avocate de cette femme, âgée de 41 ans et mère d’un enfant, a d’emblée démenti la piste d’une liaison entre la meurtrière présumée et son patron, et donc celle d’un crime passionnel. Selon Le Parisien de ce dimanche, elle « aurait agi pour un ‘motif professionnel’, ne supportant plus le stress et la pression du travail dans un contexte de difficultés financières de la société ».

Lire la suite

Luttes dans le secteur de l’automobile

Article de “Communisme-Ouvrier n°18” (mars 2012), bulletin de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Samedi 18 février, plus de 2.000 personnes ont manifesté dans les rues d’Aulnay-sous-Bois (93) contre la fermeture de l’usine PSA de la ville. Ce sont en effet 3.300 salariés, embauchés et intérimaires, qui travaillent dans ce site que la direction veut fermer en janvier 2014 dans le cadre d’une restructuration du groupe. Comme les salariés de PSA Aulnay dans leur appel à manifester : « M. Varin, le PDG de PSA, l’homme qui touche 9 000 € par jour week-end compris, s’est vanté que l’entreprise s’était enrichie en traversant la crise et de disposer d’une trésorerie de 11 milliards. » Les moyens existent, en prenant sur les profits de Peugeot, pour maintenir tous les emplois en répartissant le travail entre les sites. Mais la logique de la direction de PSA, celle du capital, c’est d’imposer la surcharge de travail pour les ouvriers des sites de Poissy ou de Mulhouse (où 600 intérimaires sont licenciés) et d’envoyer les milliers de travailleurs d’Aulnay au chômage.

Chez Renault, les négociations annuelles obligatoires se sont terminés par l’octroi d’une hausse de 1,3% par la direction. Bien loin de ce qui est nécessaire pour faire face à la hausse des prix. Le mardi 28 février, toutes les usines Renault de France étaient touchés par des grèves et des débrayages de 2 à 3 heures. A l’usine de Cléon (76), ce sont en tout 1.350 salariés qui ont cessé le travail. Sur le site de Lardy (91), ce sont plus de 250 travailleurs qui se sont rassemblés. De nouvelles actions devraient être organisées le mardi 6 mars.

Lire la suite

Belgique : Un sans-papier se coud les lèvres pour obtenir sa régularisation

Maghreb Emergent, 10 mars 2012 :

Un immigré clandestin participant à Bruxelles à une grève de la faim pour obtenir sa régularisation s’est cousu les lèvres vendredi pour marquer sa détermination, a rapporté vendredi l’agence Belga.

Jamal, un Marocain de vingt ans vivant en Belgique depuis 2008, fait partie d’un groupe de 23 sans-papiers en grève de la faim dans une maison appartenant à l’université flamande de Bruxelles VUB pour obtenir un permis de séjour et de travail, a précisé l’agence de presse belge.

Lire la suite